Collecte traditionnelle

Les ordures ménagères

Elles correspondent à tout ce que vous déposez dans la poubelle habituelle : il s’agit du bac gris*. Ces déchets ménagers sont des produits que l’on ne peut pas recycler. Ce sont par exemple : les déchets alimentaires, les papiers ou emballages souillés ou gras, les débris de vaisselle…

L’organisation de la collecte

L’ensemble du territoire est desservi par une collecte mécanisée en bacs roulants. Les ordures ménagères sont ramassées une fois par semaine*.

Les déchets recyclables

Ils correspondent à tout ce qui peut être valorisé : il s’agit du bac jaune*. Chaque année, 530 tonnes d’emballages et 380 tonnes de verre sont collectées, en moyenne, sur notre territoire.

 

Des colonnes à verre*, containers à cartons* et colonnes à textile* sont disposés sur l’ensemble du territoire.

Le tri des déchets évolue : pensez à consulter les dernières informations*.

GUIDE_TRI_2017 bis

 

 

Le saviez-vous ?

Tout distributeur, détaillant ou grossiste de piles et d’accumulateurs est tenu de reprendre gratuitement les piles ou accumulateurs usagés du type de ceux qu’il commercialise. Vous pouvez donc les rapporter chez le commerçant qui convient.Les déchets d’équipements électriques et électroniques ou DEEE peuvent aussi être donnés à une association si vos appareils fonctionnent encore.Il est également possible de les faire reprendre lors de l’achat d’un produit neuf équivalent : c’est à cela que sert la taxe environnementale payée aux distributeurs. Les médicaments périmés ainsi que les emballages vides sont à rapporter à votre pharmacien.

 

Collecte des déchets spéciaux

Les déchets dangereux

Les déchets dangereux des particuliers sont acceptés en déchèterie* aux horaires habituels d’ouverture*. Toxiques, inflammables ou corrosifs, ils sont issus :
  • du bricolage – peintures, vernis, colles, cires, antirouilles, solvants, détergents, essence de térébenthine, oxyde de métaux ;
  • de la maison – tubes fluo ou néons, thermomètres ;
  • du jardinage – fongicides, insecticides, pesticides, tous les produits phytosanitaires ;
  • de la mécanique – huiles de vidange (10 litres par semaine) et batteries.

Partager cette publication sur :