Un village, plusieurs hameaux

La trentaine de hameaux qui composent la commune sont dispersés entre les vallées du Vigan et de Valleraugue. Du point le plus bas à l’Arboux (236m) à la cime de la Toureille (1 230m), la montagne a été façonnée par l’homme. De l’oignon doux à la châtaigne en passant par la pomme reinette du Vigan, Mandagout affiche un magnifique plateau de terroir.

 Mandagout, c’est un terroir avant tout

C’est ici à Mandagout, en plein cœur du Pays Viganais, que l’Oignon Doux des Cévennes est cultivé depuis plus de deux siècles bénéficiant d’une exposition privilégiée. L’histoire de l’oignon doux est intimement liée aux paysages de terrasses larges, plates et profondes soutenues par des murets de pierres sèches. Les agriculteurs ont développé et modernisé cette production traditionnelle en créant une coopérative. Leur travail est récompensé par l’obtention d’une Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) devenue Appellation d’Origine Protégée (AOP).

La châtaigne, quant à elle, a colonisé les pentes des Cévennes. Symbole de notre territoire, le châtaignier était même surnommé « l’arbre à pain » lors des grandes périodes de disettes au XVIème siècle ou pendant la guerre de 39-45. Abandonnée au milieu du XXème siècle, ce fruit à la coque brune et brillante retrouve aujourd’hui ses lettres de noblesse.
Plus bas, la pomme Reinette du Vigan exprime toute sa typicité dans les vergers cultivés en fond des vallées. On raconte même qu’elle a été servie à la table de Louis XIV.

Le village de Mandagout s’exprime avec couleurs et goûts, il faut prendre le temps de le découvrir.

 

Partager cette publication sur :