Vie intercommunale

Publié le mardi 22 mars 2022

Une mobilisation unique de tous les protagonistes afin d’impulser une politique volontariste sur le territoire. A l’origine de cette rencontre, le cri d’alarme de la Maison de Santé du Vigan inquiète du potentiel non renouvellement de trois de ses médecins proches de la retraites.

Pour Emmanuel Vigneron, professeur à l’université de Montpellier et géographe de la santé, ce sont des problématiques communes à de nombreuses zones rurales. Chargé d’introduire la rencontre avec un tableau national de la santé en France, il rappelle que si la répartition géographique des médecins en faveur des métropoles peut poser problème, les praticiens de la santé n’ont jamais été aussi nombreux.

Conscient de l’enjeu pour le territoire les élus locaux, à l’origine de cette rencontre, soulignent la nécessité d’un travail commun. Cette première soirée ouverte aux professionnels du Pays Viganais et des territoires voisins a réuni une soixantaine de personnes et a permis de nombreux échanges. L’occasion pour Vincent Bounes, vice-président en charge de la santé à la Région et urgentiste de profession, de présenter le nouveau dispositif régional[1]  qui permet via un Groupement d’Intérêt Public l’embauche de médecins salariés dans les territoires. Appréciée par les participants, ce temps a permis également à l’association Forms de présenter et d’amorcer les premiers échanges autour de la future Communauté des Professionnels de Santé du Territoire qui articulera demain l’organisation locale des soins.

En conclusion de la soirée, Régis Bayle, souligne l’importance des questions de la santé pour les collectivités locales qui ont un rôle à jouer notamment en terme de cadre de vie, d’attractivité et de promotion du territoire. Il sera également rappelé que l’exercice coordonnée et structuré des soins est un atout notamment en temps de crise mais aussi dans la durée. Il appelle les professionnels à se mobiliser avec les collectivités autour d’un projet de santé commun. Une prochaine réunion sous un format similaire sera organisée à l’autonome afin de rendre compte de l’avancée de la situation.

Étaient présents à la table ronde : Saadia Tamelikecht (Sous-préfète de l’arrondissement du Vigan) ; Sylvie Arnal (Maire du Vigan), Régis Bayle (Président de la Communauté de Communes, élu à la région), Sylvie Pavlista (Présidente du PETR Causses et Cévennes et adjointe à l’urbanisme à la ville du Vigan), Claude Rols (Délégué ARS) ; Emmanuel Vigneron (Géographe de la santé – personne qualifié du CESER) ; Séverine Jaffier (Directrice Déléguée centre hospitalier du Vigan) ; Vincent Bounes (Vice-président de la Occitanie, Pyrénées-Méditerranée) ; Martin DELORD (Vice-Président du Département) ; Antoine Brun d’Arre (Médecin au Vigan) ; Maité Manrique (Chargée de mission forms) ; Jean-Paul Kerjean (Représentant Forms) ;

Partager cette page sur :