Vie intercommunale

Publié le mardi 25 avril 2023

Temps fort pour l’Opération de Revitalisation du Territoire ce mardi 25 avril au Vigan avec la signature de la convention cadre Petites Villes de Demain

Liste des signataires :

 LE  PROGRAMME PETITES VILLES DE DEMAIN

Lauréats depuis juillet 2021, le programme Petites Villes de demain, permet au territoire de travailler un projet commun pour la revitalisation du centre ville. C’est avant tout un partenariat étroit avec de très nombreux partenaires.

Le dispositif permet notamment le financement à 75% d’un poste de chef de projet par l’État et la Banque des Territoires sur l’ensemble de la durée du mandat. C’est aussi l’occasion de faire connaitre et de porter l’ensemble des projets.

Lancé au 1er octobre 2020, porté par l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires et piloté localement par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, le dispositif a pour ambition de renforcer les moyens des élus des villes et de intercommunalités de moins de 20 000 habitants.

 

L’OPÉRATION DE REVITALISATION DU TERRITOIRE

Issue de la loi Elan de 2018, l’ORT est un outil qui permet de lutter contre la dévitalisation des centres villes en facilitant la rénovation du parc de logements, de locaux commerciaux et artisanaux, et plus globalement du tissu urbain, pour créer un cadre de vie attractif propice au développement à long terme du territoire.

Articulée en annexe de la convention cadre Petites Villes de Demain l’ORT détaille la vision partagée de la ville et de l’intercommunalité jusqu’en 2028. Elle interroge trois défis majeurs pour le territoire :

  • la transition face aux enjeux du changement climatique et l’effondrement de la biodiversité ;
  • le maintien d’une dynamique économique pour l’ensemble de la population ;
  • La valorisation du territoire à l’extérieur et pour la population.

Il s’agit notamment de répondre à quatre grands enjeux :

  • l’état du bâti, des logements et l’attractivité du centre ancien ;
  • l’adaptation des espaces publics
  • le maintien des équipements et des services
  • la dynamique commerciale et économique

1 – Rénover l’habitat et valoriser le patrimoine en cœur de bourg

A la croisée d’enjeux sociaux et environnementaux, l’amélioration de l’habitat est un préalable indispensable à la revitalisation. C’est aussi un thème transversal dans les objectifs soulignés par le SRADDET, dans la construction du SCOT et du PLUi. La structuration d’une politique publique portée par l’intercommunalité est nécessaire. La revalorisation du centre bourg passera par une requalification structurelle des bâtiments, des façades et une préservation des éléments architecturaux typiques.

2 – Requalifier les espaces publics et favoriser le développement de mobilités alternatives

La mobilité et la requalification des espaces publics sont des leviers clefs de la revitalisation du Vigan. L’objectif est autant de pouvoir relier plus facilement la ville depuis l’extérieur que de pouvoir mieux circuler à l’échelle de l’aire urbaine. Pour faire face aux enjeux énergétiques, le territoire doit repenser la place de la voiture individuelle en laissant plus de places aux usages alternatifs pour encourager leurs développements

3 – Permettre l’accès aux services et aux équipements de qualité

Le développement des services et des équipements de proximité est un facteur essentiel du maintien de l’attractivité en centre-ville qui draine un bassin de vie, trois fois supérieur à sa population municipale. Encore relativement bien doté en services, le territoire manque ponctuellement de locaux mais surtout doit pouvoir requalifier les équipements existants afin d’optimiser leur utilisation. Pour pouvoir répondre au défi de transition énergétique, il faut pour chaque bâtiment optimiser les coûts, adapter les locaux ou les usages aux conditions climatiques et permettre lorsque c’est possible la production d’énergie.

4 – Favoriser le maintien des petits commerces et d’activités économiques

Malgré son importance dans le contexte territorial proche, l’appareil commercial en centre-ville est en difficulté. La vacance des locaux est marquée (23%) et l’équilibre commercial est faible avec une surreprésentation des commerces alimentaires. L’association des commerçants assure une partie de l’animation du centre-ville et les travaux de requalification permettent au fur et à mesure de reconquérir des espaces publics de qualités. Avec un fort taux de chômage et un revenu médian bas, le secteur économique est fragile. Il repose essentiellement sur un tissu dense de TPE/PME.

LES PROJETS

L’ORT compte 36 actions d’ampleurs variées

4 projets à retenir

L’opération programmée d’amélioration de l’habitat

Maitrise d’ouvrage : CC Pays Viganais
En partenariat avec l’Anah, l’objectif est d’accompagner la réhabilitation du parc privé. La convention sur 5 ans vise un objectif de 170 réhabilitations sur l’ensemble du territoire pour un montant de travaux estimé à plus de 6 millions, 50% de fonds privés, 50% de fonds publics de l’Etat, de la communauté et des communes entre 2023 et 2028.

Le pôle d’échange multimodal

Maitrise d’ouvrage : CC Pays Viganais
Pour faciliter les échanges entre les différents modes de déplacements : transports en commun, voiture individuelle, vélo… la communauté de communes porte au côté de la Région l’aménagement d’un espace dédié en entrée de ville. Les travaux estimés, à plus d’un million d’euros, sont attendus pour 2024-2025

Le pôle d’enseignement supérieur

Maitrise d’ouvrage : mairie du Vigan
Dans la suite de l’ouverture en 2018 du campus connecté, la ville renforce l’offre de formation dans le supérieur en dédiant un lieu unique dans l’ancienne maison de repos des châtaigniers. Pour la rentrée 2024, se retrouveront élèves du campus, des parcours IFSI et IFAS et de la licence EDEN. Le montant des travaux est estimé à 2 millions d’euros

Périmètre de sauvegarde des commerces et de l’artisanat

Maitrise d’ouvrage : mairie du Vigan
Conscient de l’importance des commerces dans la dynamique du centre ville, l’ORT amorce un travail en commun sur le temps long. Elle permet aussi la mise en place d’un périmètre de sauvegarde qui autorisera la préemption au besoin des fonds de commerces en coeur de ville.

UN MOTEUR POUR LE TERRITOIRE

Pensé pour la centralité, le programme a une visée très pratique en portant des projets d’aménagements et d’équipements publics en centre ville. Mais c’est aussi un véritable atout pour l’ensemble du Pays Viganais puisqu’il permet de structurer et de coordonner une politique de l’habitat plus étendue avec :

  • la création d’un guichet et d’un espace ressource à l’intercommunalité;
  • des aides à la rénovation de logements en fonction des revenus ou des montants de loyers;
  • la mise en place d’un permis de louer dès 2024 sur le centre ancien du Vigan

 

Partager cette page sur :