Économie

Publié le jeudi 7 avril 2022

Vers une alimentation locale et solidaire au travers d’une agriculture écologique en Pays Viganais »

L’élaboration d’un Projet Alimentaire Territorial fait partie intégrante de cette politique de structuration indispensable à une évolution cohérente et durable de la filière agro-alimentaire en milieu rural.

La collectivité a pour ambition de relocaliser l’agriculture en soutenant l’installation d’agriculteurs, en privilégiant les circuits courts et en favorisant les produits locaux dans la restauration collective. L’objectif est de soutenir et de coordonner les différents maillons de la chaîne « de la production à l’assiette » afin de proposer à tous une alimentation de qualité qui offre une reconnaissance aux producteurs locaux dans la valorisation de leurs produits.

Les élus de la communauté de communes souhaitent travailler également sur les débouchés d’une agriculture de proximité et résiliente, favoriser les circuits courts, soutenir l’économie locale, faciliter l’accès à une alimentation saine accessible à tous, lutter contre la précarité alimentaire, réduire le gaspillage sont autant de sujets partagés des producteurs aux consommateurs.

A la suite de l’appel à projets lancé par le ministère de l’agriculture, le PAT de la communauté de communes a été labellisé au niveau régional. Il a aussi obtenu la reconnaissance ministérielle de niveau 1 (projet collectif émergent visant à répondre aux objectifs assignés aux PAT par la loi pour 3 ans). La marque « Projet alimentaire territorial reconnu par le ministère de l’agriculture » va donner de la visibilité au projet et valoriser les démarches de type PAT auprès du public et des partenaires potentiels.

Dans le même temps, la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) a décidé de soutenir la démarche de la CCPV en lui attribuant une enveloppe financière pour la future embauche d’un chargé de mission dédié à l’animation du PAT.

Partager cette page sur :