La petite histoire du festival

De Cuba à la Patagonie, en passant par l’Inde ou bien le Grand Nord, sa particularité est de proposer chaque année la découverte d’un pays ou bien d’une région spécifique du globe.

Pendant la durée du festival, projections de documentaires, tables rondes, expositions, concerts, rencontres littéraires, ateliers et animations de rue sont au programme pour offrir aux festivaliers une palette complète du pays ou de la région à l’honneur et de s’en faire une idée plus précise.

Chaque année, une personnalité issue du monde du voyage ou d’un univers différent est invitée à être la marraine ou le parrain du festival : Claudia Tagbo, comédienne humoriste, en 2012, Anne Nivat, reporter de guerre, en 2014, Ted Simon, journaliste, en 2018 pour n’en citer que quelques-uns. A ces marraines et parrains se mêlent les invités du festival qui viennent nous faire découvrir leurs documentaires, leur livres, leur savoir faire lors des ateliers et partager des moments conviviaux avec les festivaliers.

La finalité première du festival est bien là, encourager la curiosité du public vers des modes de vie radicalement différents, l’aider à comprendre ces différences, et peut-être, ainsi, mieux les accepter.

 

La 10ème édition

 « Grandir, aux Détours Du monde…»

Du jeudi 20 au dimanche 23 août 2020

Dix documentaires sélectionnés, projetés au cinéma « Le palace » et à la chapelle de l’Hôtel de la Condamine, rencontres littéraires, dédicaces d’auteurs, concerts, marché du monde, vide-grenier du voyage, petits déjeuners littéraires, musique, concert, lecture poétiques et bien d’autres rendez-vous composeront cette nouvelle édition.
Mais pour le moment, nous ne dévoileront pas plus.
Photos ©Claudette Thomas

Partager cette publication sur :